Haut Bugey

Un week-end oxygénant en famille dans le Haut-Bugey

Besoin d’une reconnexion à la nature, d’une plongée dans les eaux fraîches d’un lac, de moments partagés en famille et d’expériences ludiques pour tous ? Suivez-nous sur la route du Haut-Bugey, dans l’Ain, le terrain d’aventure préféré des familles.

Camp de base au lac Genin

Et l’aventure commence au lac Genin, un spot naturel incontournable du massif jurassien. A 830 mètres d’altitude, le lac se love dans une combe naturelle, entourée d’une forêt de sapins qui donnent à l’eau sa couleur vert émeraude. Pas étonnant qu’on le surnomme « le petit Canada du Haut-Bugey ». C’est aussi une base multi-loisirs, où l’on peut pratiquer des activités aussi variées que la baignade, la pêche, le VTT, la randonnée… et même le patin à glace ou la plongée sous glace en hiver. Un écrin naturel idéal pour notre week-end en famille !

  • Le lac Genin - ©S.Cardon

Sentier de la Vouivre

Pour découvrir cet environnement protégé tout en s’amusant, nous nous lançons sur le sentier de la Vouivre. Armés d’un carnet découverte, nous nous mettons en chasse du trésor de la Vouivre, un être légendaire à la forme de serpent qui vit sur les bords du lac. Entre forêt, lac et tourbières, le parcours nous raconte l’évolution du paysage et la formation des tourbières, un milieu sensible qui accueille des plantes rares et protégées… le trésor de la Vouivre ! En plus, sa distance raisonnable (3,5 km) nous permet de garder de l’énergie pour l’après-midi.

Se balancer d’arbre en arbre

Après une pause pique-nique face au lac, on enchaîne avec le parc d’aventures Oyoxygène. Situé à 3 km du lac Genin, le parc offre un condensé d’activités de pleine nature, de la plus douce à la plus acrobatique. On ne sait plus où donner de la tête et par quoi commencer : l’un des 8 parcours d’accrobranche pour jouer les Tarzan ? Le Forêscape Game pour s’imaginer en roi de l’évasion ? La course d’orientation pour se prendre pour un explorateur ? Ou tout simplement le sentier sensoriel à parcourir pieds nus ? On dirait un terrain de jeu outdoor livré avec toutes les options. Frissons, sensations, énigmes et poussée d’adrénaline, tous les ingrédients sont réunis pour une belle après-midi d’aventures !

Tour de piste au cirque d’Orvaz

Après de telles émotions, il était temps de se relaxer. Direction le gîte des Roches d’Orvaz , un nid douillet réservé pour la nuit. Au coeur d’une nature vallonnée, le gîte est aménagé dans une ancienne ferme d’estive. Un air de Canada souffle encore sur ce lieu au style cabane du grand Nord. Il offre un espace de vie généreux et deux chambres pouvant accueillir 6 personnes. En cette fin de journée printanière, la douce chaleur du poêle à bois nous réconforte. Et le comté du Jura acheté à Oyonnax file aussitôt en fondue.

  • Le cirque d'Orvaz - ©M. Chatelain

Pour cette seconde journée dans le Haut-Bugey, le cirque d’Orvaz, à 5 minutes du gîte, nous tend les bras. Classé Espace Naturel Sensible par le département de l’Ain, le cirque dévoile un paysage de falaises calcaires qui plongent au fond du vallon creusé par la rivière Sémine. Les enfants rechignent à marcher ? Proposez-leur de suivre la piste du cirque, un parcours aménagé de 5 km qui offre un panorama complet du site. Autour de nous, la forêt, quelques pâtures, la rivière qui cascade par endroits et l’impressionnante masse de la Roche d’Orvaz et de la Roche Fauconnière qui nous dominent. Une dizaine de stations ont été aménagées le long du chemin pour décoder cet environnement tout en s’amusant. Le parcours complet est à réserver aux plus de 10 ans. Pour les plus petits, il est possible de partir du hameau d’Orvaz.

Resto et… câlins avec les chiens

Pour le déjeuner, retour au lac Genin et plus précisément à l’Auberge du Lac Genin. Avec ses bonnes odeurs de grillades au feu de bois, ses burgers maison pour les enfants, l’Auberge nous avait émoustillé les papilles la veille ! Les propriétaires (de l’Auberge et du lac, celui-ci étant privé) ne manquent pas d’idées pour animer leur petit paradis. On y trouve une aire équipée pour les camping-cars (6€ la nuit), une plage surveillée en juillet-août, et la vente de carte de pêche (6€ la journée).

C’est ici que nous attendait la dernière aventure de ce week-end. Une balade cani-rando avec Siberie’s Husky & co. Eric et sa meute de chiens sibériens proposent régulièrement cette activité au départ du lac. Après une première présentation de nos compagnons de rando, chacun est harnaché à un chien et nous partons en vadrouille. A six pattes, la balade paraît plus facile, même si elle est bien ralentie par les pauses caresses.

C’est à regret que nous quittons les chiens et le Haut-Bugey. Des paysages champêtres aux accents de montagne jurassienne, des espaces naturels protégés, des activités parfaitement intégrées à leur environnement, ce ne sera pas notre dernier séjour dans le Haut-Bugey !

© Stéphanie Cardon pour Haut-Bugey Tourisme

Qu’en pensez-vous ?

Ajouter votre avis

Tous les champs sont requis. Votre adresse email ne sera pas affiché.

Partager sur