Château de Thoire
Site et monument historiques
01580 Matafelon-Granges
Haut Bugey

Château de Thoire

Les Thoires grands souverains construisirent leur château au dessous de Thoirette, lieu de passage et de péage antique (nord-sud vers Lyon et Est-ouest vers Geneve et Chalon). Ils sont à l'origine de la famille de Thoire-Villars. (château en ruine)

Description

Au XIe siècle, le château de Thoire se situait sur le territoire actuel de la commune. Celui-ci dominait la vallée de l'Ain et appartenait à la famille du même nom. Le portail qui subsistait au XVIIe siècle est aujourd'hui disparu. Au cours de la première moitié du XIII° siècle, les sires de Thoire édifièrent un château à Matafelon, afin de fortifier leur frontière avec le Revermont passé dans la mouvance des comtes de Savoie. Celui-ci fut cependant rapidement donné pour partie en fief (2/3) à une famille de chevaliers qui avait ou qui prit dès lors le nom de maison de Matafelon.

Puis en 1280 le sire de Thoire, Humbert IV, déclare le village libre et franc. Par la même occasion, la famille est partie résider au château de Montréal, leur permettant une meilleure surveillance des frontières de leur domaine avec celui de Nantua. En 1402 Humbert VII de Toire-Villars vends le territoire au duc de Savoie Amédée VIII, mais la population était très hostile à cette venue.

La région connut des périodes de troubles violents avec les campagnes de Vergy en 1402 et de Biron en 1595 et 1600, où les châteaux furent rasés. Entre 1814 et 1815, les troupes autrichiennes pillèrent les habitants de certains de leurs biens, et plus récemment l'armée allemande, en 1944 détruisit notamment la mairie du village, fusilla et déporta une partie de la population.

La Maison de Thoire :
La puissance de cette maison se mesure, par les hautes alliances : Villars, Bourgogne, Savoie, la Chambre, Clermont, Rossillon, Beaujeu, Coligny, Montagu, Chalon, Genève, Harcourt, Vienne, Luys, Baux et Poitiers.
Les Thoires grands souverains construisirent leur château au dessous de Thoirette, lieu de passage et de péage antique. Ils sont à l'origine de la famille de Thoire-Villars rayonnant sur une grande partie de la vallée de l'Ain et de la Dombes. En 1400, ils vendent une partie de leurs biens (Bresse, Bugey) au comte de Savoie.

Pont de Thoirette
Pendant plusieurs siècles, on traversa l'Ain à l'aide d'un bac, dit le bac de Christouphe. Ce n'est qu'en 1829 que fut construit un pont en (fil de) fer qui s'écroula en 1843. Un nouveau pont le remplacera légèrement décalé du 1er.

Thèmes

  • themes

Catégories

  • Xe siècle
  • XIe siècle

Conforts et services

Les plus

  • Animaux acceptés
Partager sur