Plateau d’Hauteville

Les athlètes du plateau

Joseph CARRARA, coureur cycliste

Aucun habitant du Plateau n'a oublié Joseph Carrara qui a fait briller durant plus d'une décennie les couleurs du Vélo Club d'Hauteville Lompnes.

Né en 1938, il se passionnera pour le vélo, devenant très vite un des meilleurs éléments du vélo-club d'Hauteville. C'est au sein de ce vélo-club que Joseph débutera sa belle carrière de cycliste.

Quelques années plus tard, une vedette vit le jour en la personne de Joseph Carrara petit par la taille mais grand par le talent. Mars 1959, il montre à sa famille le maillot vainqueur. Le 22 mai 1957, il remporta sa première victoire à Beny. En 1957, il remporta 8 victoires, en 1958, 6 nouvelles victoires furent inscrites à son palmarès.

Ensuite, il fit son service armé en Algérie ou il obtint un titre de champion de poursuite d'Oranie. À son retour en France en 1960, il reprit la compétition ce qui lui valut de remporter de nouvelles victoires et il entra dans le professionnalisme dans les cycles Liberia Grammont. Il gagna une étape du Giro d'Italie où il terminera deuxième du grand prix de la montagne.

En 1964, il remporta 8 étapes au tour de Catalogne et termina en vainqueur de ce tour. De nombreux autres succès enrichirent son palmarès : vainqueur des prix d'Antibes, de Thizy, d'Auxerre, troisième au Paris -Luxembourg. Il mit fin à sa carrière de coureur en 1967.

Roger Pingeon, coureur cycliste

Passé professionnel en 1965 dans l'équipe Peugeot, Roger Pingeon fut, une des révélations du Tour de France 1965 qu'il termina à la 12e place. Sa 8e place dans le Tour de France 1966 et son état de forme durant le printemps 1967 amenèrent Marcel Bidot, sélectionneur de l'équipe de France à le retenir comme l'un des trois leaders de son équipe, avec Lucien Aimar et Raymond Poulidor, dans le Tour de France 1967. Auteur d'une longue échappée solitaire dans la 5e étape Roubaix-Jambes du Tour, Roger Pingeon prit le maillot jaune.

Reconduit en équipe de France en 1968, il remporta deux étapes après des échappées solitaires. Quelques semaines plus tard, Roger terminera 2e du championnat de France sur route à Aubenas.

L'année 1969 voit Roger Pingeon, grâce à une échappée en montagne, remporter le Tour d'Espagne. Dans le Tour de France 1969, il sera l'adversaire le plus sérieux d'Eddy Merckx, remportant l'étape de Chamonix et finissant à la 2e place.

Roger Pingeon laisse le souvenir d'un grand coureur, pourvu de panache, étudiant minutieusement les parcours, n'hésitant pas à se lancer dans de longues échappées, mais cédant trop facilement au découragement.

Benoit CARRARA, fondeur

Benoit Carrara est né le 7 mai 1926 à Hauteville-Lompnes. Il participe aux Jeux olympiques d'hiver de 1948, 1952, 1956, et 1960 et fut à Squaw Valley le porte-drapeau de l'équipe de France.

  • Roger Pingeon
  • Joseph Carara
Partager sur